Assurance « Réparations fuites d’eau » : méfiance !

471c4dcc-1a8b-43d8-a8d3-32fe04395d75

Vous venez de recevoir un courrier de Générale des eaux Services vous informant que les canalisations d’eau après compteur ne sont pas couvertes par leurs solutions d’assistance en cas de fuite : prudence ! En effet, l’assurance proposée n’est pas obligatoire et son utilité est loin d’être démontrée.

Le courrier, semblant revêtir un caractère d’urgence, comporte des données précises sur votre adresse, indique une référence de contrat et propose un tarif très avantageux pour la première année de souscription. Néanmoins il reste bien un document publicitaire !

Sur le principe, vous disposez d’un délai de 14 jours à compter de la signature du contrat pour l’annuler. Dans tous les cas, il est préférable d’envoyer votre demande d’annulation par courrier recommandé avec accusé de réception alors même qu’il est indiqué qu’une lettre simple suffit à annuler le contrat.

En cas de doute, n’hésitez pas à prendre contact avec une association de défense de consommateurs qui sera en mesure de vous informer sur la nature du courrier et sur les modalités d’annulation.

MCE

Article rédigé par la Mce Maison de la consommation et de l’environnement – 48 Bd Magenta – 35000 Rennes – 02 99 30 35 50

info@mce-info.orgwww.mce-info.org